• aset93

Non scolarisation des enfants Roms : la préfecture de Seine-Saint-Denis met en demeure la mairie de

Source: Bondy Blog


Selon nos informations, la préfecture de Seine-Saint-Denis s’apprête à mettre en demeure la mairie de Saint-Ouen pour refus de scolarisation des enfants Roms du département. “Le maire de Saint-Ouen devra sous huitaine se soumettre à l’obligation de scolariser les enfants”, indique un porte-parole de la préfecture. Passés ces huit jours, la scolarisation de ces enfants se fera d’office. Un courrier va être adressé au maire dans le courant du week-end.

Depuis plusieurs mois, le maire UDI de Saint-Ouen, William Delannoy, refuse de scolariser les enfants vivant dans le bidonville de la rue Ardoin de sa commune. En mai 2016, l’association pour la scolarisation des enfants tsiganes, ASET 93, tente d’inscrire Darius, 8 ans, auprès des services de la commune. En vain. “Nous avons engagé un vrai travail de suivi avec Darius. Cependant, malgré tous nos efforts, vaccins à jour, domiciliation au Centre Communal d’Action sociale, la mairie a toujours refusé de prendre son inscription à l’école primaire”, indique Clélia une des enseignantes d’ASET 93. “Nous avons contacté la municipalité à six reprises pour rencontrer le maire. Pas de réponses. Pour l’anecdote, ils n’ont même pas daigné répondre à nos demandes d’autorisation de stationnement pour le camion école que nous proposons aux enfants dans le camp de Saint-Ouen afin de leur donner une instruction. Un policier peut à tout moment nous mettre une amende”.


Lire l'article


47 vues0 commentaire